Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 décembre 2017 7 17 /12 /décembre /2017 19:36

Une Facel Vega rouge dans le rôle du traîneau du Père Noël ?

 

L’œuvre d’Agatha Christie sera particulièrement à l’honneur en cette fin d’année.

Un crime de Noël inspiré d’Agatha Christie

Non seulement une nouvelle version du Crime de l’Orient-Express arrive sur grand écran avec des stars du cinéma contemporain (Kenneth Branagh, Johnny Depp, Michèle Pfeiffer, Pénélope Cruz), mais un Crime de Noël inédit apparaît dans les programmes de France Télévisions !

                      

Atmosphère, atmosphère...

 

Lorsqu’Agatha Christie créa Hercule Poirot, elle s’inspira du physique d’un Belge arrivé en Angleterre pendant la grande guerre. Hercule entamera ses premiers travaux sur le sol britannique en qualité de détective privé. A partir de 1920, Agatha deviendra sa biographe. Fut-elle renseignée par le capitaine Hastings ou recueillit-elle directement les confidences du propriétaire des géniales petites cellules grises ? Elle immerge  en tout cas le lecteur dans une atmosphère particulière qui a convaincu plusieurs générations. Quand j’étais enfant, je me rappelle ma mère achetant des romans d’Agatha Christie à mon père pour qu’il les lise à l’hôtel lorsqu’il partait en déplacement. Des années plus tard, je deviendrais moi-aussi un fidèle lecteur de l’œuvre de l’écrivaine anglaise.  Comme des millions d’autres, partout dans le monde et dans de nombreuses langues.

Un crime de Noël inspiré d’Agatha Christie

La série télévisée Les Petits Meurtres présente entre autres l’intérêt du renouveau car elle  transpose les intrigues imaginées par Agatha Christie dans une autre époque. Si Hercule Poirot ne tire sa révérence qu’en 1975, la plupart des adaptations télévisées et cinématographiques – en tout cas celles qu’il m’a été donné de visionner – l’installaient dans les années 20, 30 et 40. Merci à James Prichard, l’arrière-petit-fils de l’auteur, d’avoir accepté le projet de l’équipe qui fait vivre la nouvelle série à l’écran. Nous voici au cœur des sixties, en pleine période vintage, le temps d’un tourbillon de folie, d’espoir, d’enthousiasme, une ambiance où le bonheur paraissait possible, durable. L’époque où la Facel Vega avait sa place, tout comme d’autres voitures d’avant fournies par une association de propriétaires de véhicules anciens du Pas-de-Calais, Les Brigades de l’Aa. Sans oublier le scooter Vespa, des téléviseurs et d’autres objets d’avant la miniaturisation et le high-tech, des tenues inspirées de Balenciaga...

Un crime de Noël inspiré d’Agatha Christie

Ce que nous avons aimé dans l’œuvre de la Reine du polar est respecté. Le commissaire Laurence, l’enquêteur (interprété par Samuel Labarthe), affiche une élégance, une intelligence et une confiance en lui proche de l’arrogance que ne renierait pas Poirot. Certes, Marlène (Élodie Frenck)  et Avril (Blandine Bellavoir) ne ressemblent pas au Capitaine Hastings. Marlène, sorte de Marylin provinciale (en beaucoup plus attachante que le modèle), conquiert la sympathie des téléspectateurs faute du cœur de son commissaire. Avril, l’enquiquineuse en scooter, contribue aux touches d’humour qui assurent la légèreté de l’ensemble. La déduction et la psychologie pilotent l’intrigue sans scènes de violence et dans le respect de la langue française (à part quelques écarts d’Avril, inévitables compte tenu de sa personnalité). Le trio, bien rodé, fonctionne à merveille.  D’où le succès du concept qui compte 5 millions de téléspectateurs sur France 2 et  fut élu série préférée des Français en 2016 ! Les Petits meurtres triomphent à la télévision car, à l’instar des romans d’Agatha Christie, ils créent une atmosphère qui plait.

 

Le Père Noël assassiné                                                       

 

Une balle en plein cœur foudroie un Père Noël sur un marché de Noël. Voici le commissaire Swan Laurence chargé de résoudre l’affaire et d’assurer la protection d’une petite fille témoin du meurtre. On imagine sans peine Marlène émerveillée par les guirlandes, la neige, les sapins, les paquets cadeaux, les musiques et chansons de circonstance (Petit papa Noël... Mon beau sapin... Jingle Bells...), et le commissaire agacé par le folklore de la fête traditionnelle, rêvant de s’enfermer chez lui, de savourer son whisky préféré en écoutant de la musique classique. Quant à Avril, elle va mener une mission d’infiltration qui lui rappellera de mauvais souvenirs d’enfance.

Un crime de Noël inspiré d’Agatha Christie

L’aventure  fera-t-elle tomber des masques ? Le commissaire Swan Laurence jouera-t-il au Père Noël avec sa Facel Vega ? Les rapports des protagonistes avec Noël seront-ils bouleversés ? Les personnages déboucheront-ils le Champagne ensemble à la fin de l’épisode ? Partageront-ils un foie gras choisi par le distingué commissaire Laurence, une dinde aux marrons, une bûche au chocolat ? Suspens...

Un crime de Noël inspiré d’Agatha Christie

Nul doute que cet épisode des Petits meurtres nous réserve des surprises. L’équipe a d’ailleurs innové dans ses méthodes de travail. Le scénario n’est pas adapté d’un roman ni une nouvelle d’Agatha Christie. James Prichard a approuvé le projet. Ne cherchez  pas une ressemblance avec Christmas pudding ou Le Noël d’Hercule Poirot. Nous allons découvrir une histoire entièrement écrite par le scénariste Thierry Debroux dans l’esprit de la romancière. Un nouveau défi et, n’en doutant pas, une nouvelle réussite qui réalisera un carton à l’audimat ! Un cadeau de Noël pour l’équipe bourrée de talent qui nous permet de suivre ces Petits meurtres depuis 2013. Et si vous manquez la diffusion, inutile de vous désespérer. Les épisodes des Petits meurtres sont toujours rediffusés. Ils font partie des programmes que le téléspectateur a plaisir à voir et revoir.

 

QUELQUES LIENS

 

Noël, une période enchantée ? Nous le souhaitons à tous ceux que nous aimons. Mais parfois, la fête ne tient pas ses promesses. Je vous invite donc à découvrir DE TROP A NOËL, un feuilleton de Noël en six épisodes (accessibles gratuitement) :

Épisode 1 http://circuitmortel.com/2015/12/de-trop-a-noel-16/

Épisode 2 http://circuitmortel.com/2015/12/de-trop-a-noel-26/

Épisode 3 http://circuitmortel.com/2015/12/de-trop-a-noel-36/

Épisode 4 http://circuitmortel.com/2015/12/de-trop-a-noel-46/

Épisode 5 http://circuitmortel.com/2015/12/de-trop-a-noel-56/

Épisode 6 http://circuitmortel.com/2015/12/de-trop-a-noel-66/

 

Thierry Le Bras

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de polarssportsetlegendes
  • : Vous aimez le suspense et le danger ? Vous considérez la compétition sportive comme un univers romanesque avec ses angoisses, ses héros, ses exploits, ses enjeux et ses tricheurs ? Vous êtes réaliste et vous savez que des vampires assoiffés de cupidité croisent quotidiennement votre route ? Vous savourez goulument la bonne cuisine, les jeux de mots, la musique vous met de bonne humeur ? Les polars et nouvelles de Thierry Le Bras sont faits pour vous !
  • Contact

Profil

  • polarssportsetlegendes
  • Mon nom : Thierry Le Bras. Profession :  chroniqueur, écrivain, consultant. Ma passion, décrypter les mécanismes psychologiques qui animent les personnes les plus attachantes comme les plus dangereuses. Surtout dans des univers cyniques...
  • Mon nom : Thierry Le Bras. Profession : chroniqueur, écrivain, consultant. Ma passion, décrypter les mécanismes psychologiques qui animent les personnes les plus attachantes comme les plus dangereuses. Surtout dans des univers cyniques...

Recherche

Liens