Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 16:35

Le cinéma et l’édition saisissent le formidable potentiel d’émotion, de suspense et de passion qu’offre le sport automobile.    

AFFICHE-RUSH.jpg  Avec Roman Polanski et Ron Howard, la magie du grand écran nous ramène au bon vieux temps des seventies, au Rétro, au Vintage, qui sont assurément les recettes marketing de succès des années contemporaines, pâles, malades, trop mesquines pour jouir de la vie, déprimées. Heureusement  qu’il existe une potion magique, un médicament miracle, les fictions automobiles Vintage en flash-back dont les vrombissements enthousiastes réveillent l’extase et L’envie d’avoir envie.  

 

Deux rois à Monaco

 

« Ces jeunes gars vivaient dangereusement et ils étaient heureux », se souvient Roman Polanski, Génie du cinéma, le roi de la réalisation à l’origine entre autre de Chinatown, La Neuvième porte et La pianiste est aussi un ami d’un des plus grands rois du sport automobile, Jackie Stewart, triple champion du monde de Formule 1. D’où l’idée concrétisée en 1971 de produire Week-end of a champion, un film documentaire qui transforme le spectateur en témoin privilégié d’une semaine de course vécue avec un pilote. Et pas n’importe quel week-end, celui de Monaco, remporté cette année-là par Jackie Stewart ! STEWART-POLANSKI-1.jpg    Ce documentaire fut projeté au Festival de Berlin en 1972 puis oublié. Jusqu’à ce qu’il soit retrouvé en 2009 et que le cinéaste décide de le remonter et de l’enrichir. Projeté à Cannes hors compétition, le film a reçu un accueil enthousiaste. Ses acteurs, les pilotes du début des seventies, possèdent toutes les qualités d’authentiques stars. Le talent, l’élégance, le charisme et le courage face au danger. Beaucoup ont disparu aujourd’hui, notamment François Cevert et Jochen Rindt, emportés par leur passion de la course.      

STEWART.jpg  Car le danger rôdait autour des pilotes. Il contribuait à leur légende de héros. Pilotes et spectateurs savaient que la fête pouvait tourner au drame à chaque freinage, à chaque virage, à chaque contact entre deux bolides. L’angoisse étreignait les proches et les supporters. Celui qui a connu cette époque, fût-ce comme gamin passionné, se rappelle la tristesse d’avoir appris un dimanche soir que son pilote préféré avait rendez-vous avec la mort.  

 

Week-end of a champion sera disponible en Blu Ray et DVD fin 2013.

 

La glace et le feu se disputent le trône

 

Le danger est bien présent dans Rush, l’autre grand film qui nous fait partager cette année la course perpétuelle que se livrent les pilotes de F1.    

MCLAREN-FERRARI.jpg  Le scénario retrace le duel pour le titre de Champion du monde 1976. Les protagonistes de l’histoire, deux géants, Niki Lauda et James Hunt, courant l’un pour la Scuderia, l’autre pour l’Écurie McLaren. Deux tempéraments opposés, Un professeur de pilotage et de mise au point qui préfigure le pilote du XXIème siècle. Un playboy décontracté, anglais jusqu’au bout des gants, mais beaucoup plus sérieux et travailleur qu’il y paraît. James Hunt a débuté en F1 avec Lord Hesketh, un aristocrate britannique amateur de luxe, de Rolls, de châteaux, de yachts, de fêtes somptueuses… Un homme original, mais un Lord, un personnage de roman auprès de qui un Briatore passerait pour un petit caïd de banlieue et un Boullier pour un pâle rond de cuir, un bureaucrate normal. James Hunt est un jeune de son époque, un gars qui sait ce qu’il veut, un lion sur la piste, mais un gars qui ne se la joue pas, qui profite du tourbillon de la vie, un pilote qui sait qu’il va vite mais ne gonfle pas ses joues de prétention et ne clame pas ses propres louanges comme la grenouille qui veut se faire plus grosse que le bœuf. Il ne le sait pas encore, mais quelques années plus tard, James deviendra une référence pour un autre champion atypique et redoutable d’efficacité, Kimi Räikkönen, le meilleur coup de volant de sa génération. LAUDA-ET-HUNT.jpg  Niki et James, deux hommes sains et attachants entre qui il existait un grand respect et de l’amitié malgré leur rivalité sur la piste. Le film d’un duel en 16 épisodes, un par Grand Prix, où l’accident s’invitera, où le courage surmontera les épreuves, où le suspense atteindra des sommets que n’aurait pas imaginés Agatha Christie.  

TL-1976-1.JPG  Ce film, j’ai vraiment hâte de le découvrir pour des raisons objectives, mais aussi subjectives. En tant qu’auteur de polars et de nouvelles qui ont souvent pour cadre le monde du sport automobile d’abord, je suis enchanté que de grands noms du cinéma croient comme moi au sport automobile comme vecteur de succès dans la fiction. Plus les initiatives seront nombreuses, plus il nous sera permis de défendre nos histoires comme nos projets. Ensuite, sur un plan personnel, 1976, l’année où se place l’histoire de Rush représente beaucoup pour moi. Une mention Bien à ma licence de Droit privé, récompense des efforts de l’année universitaire. La découverte du Mans au bord de la piste, car c’était la première fois que le calendrier des examens me permettait d’y aller à peu près raisonnablement. Et mes premières courses comme pilote au volant d’une Opel Ascona SR groupe 1, avec des chronos encourageants confirmant la conviction que les victoires de catégorie ne tarderaient pas à arriver (ce serait le cas dès l’année suivante). Nous avons tous vécu des événements sympathiques qui ont posé des jalons dans nos existences. Alors, je suis d’autant plus impatient de découvrir Rush, tout en étant convaincu et conscient que son intérêt dépasse largement les anecdotes de ma vie personnelle.  

 

Merci Messieurs Roman Polanski et Ron Howard de nous offrir vos œuvres et de faciliter ainsi le travail de tous ceux qui installent des fictions dans l’univers des sports mécaniques. Merci de nous téléporter au temps Vintage, celui de l’enthousiasme, celui de la joie de vivre, celui d’un contraste saisissant  avec 2013 où tant d’espoirs se sont envolés. Comme les pilotes de haut niveau, battons-nous tout de même pour atteindre nos objectifs. Le sportif préféré des Français est un pilote automobile. Il s’appelle Sébastien Loeb. Avec un tel champion, il serait dommage que nos compatriotes ne soient pas sensibilisés à tout ce qui a un lien avec les sports mécaniques, y compris les fictions !

 

A suivre….

 

QUELQUES LIENS (mis à jour le 28 mai 2016)

 

DESIGNMOTEUR présente le cadeau d’anniversaire que nous offre Renault Sport au moment de célébrer ses 40 ans http://www.timedm.com/fr/2016/05/clio-rs16-renault-sport-275ch/  

 

Dans le cockpit d’une F1 pour un tour de piste à Monaco (Docufiction) http://bit.ly/25kgeVn  

 

GP F1 de Monaco : des diamants sur la piste http://bit.ly/27WyKW8  

 

69, année… automobile. C’était le temps des Porsche 917 et 914, de la Méhari, du duel Lamborghini Miura contre Ferrari Daytona, de la plus belle femme du monde les cheveux dans le vent en Harley Davidson, de surprises aux 24 Heures du Mans http://bit.ly/1TidL9Q  

 

Comme un court-métrage : Rallye de La Baule, des émois inoubliables … http://bit.ly/26SOPvm  

 

Thierry Le Bras

Partager cet article

Repost 0
Published by polarssportsetlegendes - dans coups de coeur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de polarssportsetlegendes
  • Le blog de polarssportsetlegendes
  • : Vous aimez le suspense et le danger ? Vous considérez la compétition sportive comme un univers romanesque avec ses angoisses, ses héros, ses exploits, ses enjeux et ses tricheurs ? Vous êtes réaliste et vous savez que des vampires assoiffés de cupidité croisent quotidiennement votre route ? Vous savourez goulument la bonne cuisine, les jeux de mots, la musique vous met de bonne humeur ? Les polars et nouvelles de Thierry Le Bras sont faits pour vous !
  • Contact

Profil

  • polarssportsetlegendes
  • Mon nom : Thierry Le Bras. Profession :  chroniqueur, écrivain, consultant. Ma passion, décrypter les mécanismes psychologiques qui animent les personnes les plus attachantes comme les plus dangereuses. Surtout dans des univers cyniques...
  • Mon nom : Thierry Le Bras. Profession : chroniqueur, écrivain, consultant. Ma passion, décrypter les mécanismes psychologiques qui animent les personnes les plus attachantes comme les plus dangereuses. Surtout dans des univers cyniques...

Recherche

Liens