Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 12:19

  J’entends déjà les Vade retro Satanas des bien-pensants qui frémissent d’horreur en imaginant l’association du diable à la sacro-sainte image de Noël.  CHATON-DE-NOEL.jpg

Qu’ils se rassurent. Non, je ne blasphème pas. Je n’annonce pas davantage la fin du monde en livrant une interprétation inédite des prédictions de Nostradamus. Ni même l’explosion de l’euro. D’autres sont bien plus qualifiés que moi pour évaluer les probabilités de sa pérennité. Mon propos est plus modeste et plus personnel. Je m’adresse simplement à vous pour vous inciter à acheter GARE A LA MAIN DU DIABLE, mon dernier roman, un thriller cross-age teinté de fantastique dont l’action se déroule dans l’univers de la course au large.

 

Noël approche. Faites plaisir à vos proches en leur offrant GARE A LA MAIN DU DIABLE, incitez les vôtres à vous l’offrir, ou faites-vous un cadeau en l’achetant pour vous. Après tout, on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même et s’acheter un livre n’est pas un péché, même à la période de Noël. Enfin, je ne crois pas…   MER-INQUIETANTE.jpg

Pourquoi achèteriez-vous GARE A LA MAIN DU DIABLE ? Je vous répondrais volontiers, pour me faire plaisir, mais ce serait sans doute insuffisant pour vous convaincre. Mieux vaut donc que je développe d’autres arguments. Par chance, ils ne manquent pas :

- l’action se déroule dans un univers dangereux, celui de la course au large. Les émotions sont garanties. La mer est superbe, magique, envoûtante. Inquiétante aussi. Elle ne pardonne aucune erreur, aucune faiblesse. Sur un bateau, tout peut arriver ;

- la course s’annonce mal ; le jour du baptême du trimaran de Florian, le skipper malouin, la bouteille de champagne ne se casse pas à la première tentative. Un terrible présage pour les marins, traditionnellement superstitieux. Le diable va-t-il s’acharner sur le voilier ? Cette perspective angoissante contribue au suspense qui règne sur tout le scénario ;   COUV GARE A LA MAIN DU DIABLE

- les héros sont attachants ; chaque lecteur, qu’il soit adulte ou adolescent, trouvera un personnage à qui s’identifier ;

- les  jeunes garçons rêveront d’incarner Sébastien ou de s’intégrer à sa bande, de draguer la ravissante Tatiana ; les jeunes filles imagineront séduire le lycéen qui aspire à devenir journaliste, ou l’avoir comme ami ou grand frère ;

- les adultes échapperont aux contraintes de leurs vies rythmées par les responsabilités  pour s’immerger dans l’insouciance perdue de la jeunesse ; à moins qu’ils se voient dans la peau de Florian, le skipper, ou de Jules, le vieux peintre plein de noblesse et de sagesse ;

- les méchants jouent leur rôle, pas forcément celui qu’on attend d’eux ; le diable est-il un acteur de l’histoire, un manipulateur, une chimère ? Comment un ancien copain a-t-il pu devenir un ennemi ? Des malfaiteurs s’acharnent-ils à nuire au navigateur ?

- Florian, le skipper, survivra-t-il à la périlleuse traversée de l’Atlantique qui l’attend ? Ses jeunes amis parviendront-ils à déjouer les fortunes de mer qui s’abattent sur lui avec la violence d’une succession de déferlantes au cœur de la tempête ?

- l’action se passe au printemps et en été, au bord de la mer ; un cadre agréable lorsque la pluie cogne aux carreaux et que le thermomètre baisse aux alentours de zéro degré ;

- à la fin du roman, vous trouverez de véritables histoires de superstitions maritimes. Des anecdotes hallucinantes, angoissantes et parfois pleines d’humour !

 

Voilà, précipitez-vous chez votre libraire préféré ou commandez GARE A LA MAIN DU DIABLE en ligne. Vous trouverez toutes les informations nécessaires en cliquant sur les liens en fin de page.  COUV CHICANES ET DERAPAGES opt

Avant de vous quitter, je vous suggère un autre de mes romans, si vous ne le connaissez pas encore. CHICANES ET DÉRAPAGES de Lorient au Mans met en scène un de mes personnages récurrents, David Sarel, un maître du Barreau qui, chaque week-end ou presque, troque sa robe d’avocat pour sa combinaison et son casque de pilote. Car la grande passion de David, c’est la course automobile. Les affaires judiciaires et le sport de compétition se cuisinent avec les mêmes ingrédients. Le suspense, l’angoisse, les intérêts financiers, les rivalités, parfois les coups tordus, les vieilles rancoeurs, les haines sauvages, les débordements de violence, les personnages hors normes…

 

Dans CHICANES ET DÉRAPAGES de Lorient au Mans,  David risque sa vie à chaque instant. Un de ses amis d’enfance est sauvagement assassiné. David ne manque pas d’ennemis, Des terroristes contre lesquels il plaide veulent lui faire la peau. La deuxième femme de feu son père, une morue sans scrupules acoquinée à un dangereux gangster, songe à le faire exécuter afin de l’empêcher de divulguer ses machinations financières et ses crimes. Sans compter d’autres tueurs potentiels, un curieux sorcier chinois et des menaces qui se profilent à chaque coin de page…

CATY-CALY.jpg

Pour les lectrices, je préciserai que CHICANES ET DÉRAPAGES de Lorient au Mans n’a rien d’une histoire  macho réservée aux mecs amateurs de sports violents. Plusieurs femmes y jouent des rôles de premier plan, à commencer par Caty Caly, une pilote qui existe vraiment et qui, dans ce scénario interprète son rêve, disputer les 24 Heures du Mans au sein d’une équipe entièrement féminine (y compris dans les stands). Oucha Prédipe, jeune femme indienne installée à Londres, pilote quant à elle un proto et vise un podium au classement général. Juliette, la voyante couguar qui vit avec un jeune catcheur, s’efforce de mettre sa connaissance du paranormal au service de David. Arielle, l’épouse de David, se trouve confrontée à une violence et à des doutes qu’elle ne soupçonnait pas. Et je ne vous dis pas tout…

 

Vous aimez les polars, le sport, les légendes ? Mes romans sont faits pour vous, c’est certain !

 

Dans quelques jours, je mettrai en ligne sur ce blog un conte de Noël inédit. Mes thèmes de prédilection seront au cœur de la fiction.

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

Découvrez les premières pages de GARE A LA MAIN DU DIABLE

http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/article-g-83517093.html

 

Toutes les références du livre en bas de la note qui suit

http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/article-nouveaute-polar-81824882.html

 

CHICANES ET DÉRAPAGES de Lorient au Mans, une présentation plus complète

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2007/05/25/romans-recits-fictions-et-sport-automobile.html

 

Des idées de cadeaux de Noël pour pilotes automobiles

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2010/12/15/cadeaux-de-noel-pour-pilotes-de-l-ouest-et-d-ailleurs.html

 

Un cadeau de Noël gratuit : une nouvelle jeunesse dans le monde de la moto en ligne sur

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2009/12/26/dures-lois-du-cross.html

(les commentaires de cette note contiennent des liens vers d’autres fictions gratuites dans l’univers des sports mécaniques)

 

Thierry Le Bras  

Partager cet article

Repost 0
Published by polarssportsetlegendes - dans mes polars
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de polarssportsetlegendes
  • Le blog de polarssportsetlegendes
  • : Vous aimez le suspense et le danger ? Vous considérez la compétition sportive comme un univers romanesque avec ses angoisses, ses héros, ses exploits, ses enjeux et ses tricheurs ? Vous êtes réaliste et vous savez que des vampires assoiffés de cupidité croisent quotidiennement votre route ? Vous savourez goulument la bonne cuisine, les jeux de mots, la musique vous met de bonne humeur ? Les polars et nouvelles de Thierry Le Bras sont faits pour vous !
  • Contact

Profil

  • polarssportsetlegendes
  • Mon nom : Thierry Le Bras. Profession :  chroniqueur, écrivain, consultant. Ma passion, décrypter les mécanismes psychologiques qui animent les personnes les plus attachantes comme les plus dangereuses. Surtout dans des univers cyniques...
  • Mon nom : Thierry Le Bras. Profession : chroniqueur, écrivain, consultant. Ma passion, décrypter les mécanismes psychologiques qui animent les personnes les plus attachantes comme les plus dangereuses. Surtout dans des univers cyniques...

Recherche

Liens